La Ligue, c’est vous !

 

nous avons besoin de vous

La Ligue, c’est vous !

La Ligue, c’est vous !

Nous recherchons des bénévoles qui veulent agir pour les Droits de l’Enfant en Fédération Wallonie-Bruxelles. Vous avez quelques heures de libres en journée ? Rejoignez-nous et participez à l’orientation de notre politique d’actions collectives selon ce qui vous parle le plus : LGBTQI+, école, primo-arrivant.e.s, santé/environnement, inclusion ou égalité de genre.

Se faire vacciner ou ne pas se faire vacciner ? C’est aussi une question de Droits de l’Enfant !

Se faire vacciner ou ne pas se faire vacciner ? C’est aussi une question de Droits de l’Enfant !

A la question « Se faire vacciner ou ne pas se faire vacciner ? » chacune et chacun répondra en son âme et conscience. Cependant, devant un choix aussi difficile – qu’on soit provax ou antivax – il faut prendre le temps de la réflexion. Car l’on ne se vaccine pas uniquement pour se protéger soi-même, mais aussi pour protéger les autres. C’est donc une question de Droits des autres, et surtout, de Droits de tous les enfants.
Quel avenir voulons-nous pour nos enfants. Ils ont perdu un an de leur jeunesse et cette année perdue, ils ne pourront jamais la récupérer. Ils sont confinés derrière un écran un jour sur deux ou 7 jours par semaine, ne sortent pas ou peu, ont perdu la plupart de leur réseaux sociaux, ne peuvent plus faire la fête, pratiquer du sport, suivre des cours de théâtre, boire un verre avec les ami·e·s, draguer, …
Plus de vacances, non plus. Uniquement les murs d’une maison ou d’un appartement. Au mieux ont-ils un jardin ou une terrasse. Au pire, quatre murs et un GSM qui surchauffe et la déprime qui les guette.
Est-ce cet avenir que nous voulons pour eux ? Ou voulons-nous qu’ils retrouvent une vraie vie, celle de leur âge, une vie sociale, une vie amoureuse, refaire du sport, partir en vacances, sortir en boîte, aller au restaurant, …

Le cancer des enfants est en augmentation

Le cancer des enfants est en augmentation

Si les cancers de l’enfant sont rares (2 % de l’ensemble des cancers, soit 1 enfant de moins de 15 ans sur 10 000/an), ils sont en constante augmentation depuis les années 1970. Le nombre d’enfants de 0 à 14 ans,
atteints de cancers, augmente en moyenne d’1% par an et les adolescents de 15 à 19 ans, d’1,5 % par an.

Accessibilité