Aidez-nous à défendre le Droit à l’éducation et à lutter contre l’Ecole de l’échec

Depuis 28 ans, la Ligue des Droits de l’Enfant porte le combat pour l’éducation. Nous nous sommes essentiellement investis dans le champ de l’Ecole, car si c’est le lieu où tous les enfants passent, c’est aussi un lieu de déni de droits : échec scolaire, redoublements, devoirs, ségrégation, orientations abusives, etc.

Ce combat est important et nous continuons à le porter. Cependant le droit à l’éducation est plus vaste que le seul domaine de l’Ecole. L’Ecole reflète et renforce, « simplement », les injustices perpétuées par un système général qui est, jusqu’à présent, incapable de reconnaître et de valoriser l’égalité dans la différence.

Si nous n’avons pas pu l’explorer complètement, c’est parce qu’une « Ligue » ne peut agir que si des citoyennes et des citoyens se « liguent » pour porter des combats communs au nom des enfants. Or, il se fait que nous manquons de bras pour avancer sur ce chantier.

Le Droit à l’éducation est largement détaillé dans la Convention des Droits de l’Enfant (CIDE, art 28). Ce droit ne peut se concrétiser sans la construction d’un système éducatif fondé sur l’égalité des chances, sur une pédagogie et des approches pratiques et participatives permettant aux enfants d’expérimenter, et non pas de subir, la vie :

  • Découvrant les Droits fondamentaux et leur application dans la vie de tous les jours ;
  • Découvrant son identité, ses valeurs culturelles, les civilisations différentes de la sienne ;
  • Apprenant l’exercice de sa citoyenneté, à assumer les responsabilités de la vie dans une société libre, dans un esprit de compréhension, de paix, de tolérance, d’égalité entre les sexes et d’amitié entre tous les peuples ;
  • Apprenant à respecter sa dignité, celle d’autrui et le milieu naturel qui nous accueille.

Comment construire un esprit et une pensée autonomes et critiques ? Comment s’engager dans la vie sociale et l’espace démocratique quand on est victime de la vie, de la société ou de l’Ecole ? Comment pouvons-nous alimenter et soutenir les associations de première ligne (écoles de devoirs, maisons de quartier, …) dans leur participation à l’atteinte de ces objectifs ? Toutes les écoles ne devraient-elles pas organiser des cours de philosophie ? Quelle place est-elle laissée aux jeunes pour exercer l’apprentissage de la citoyenneté ? L’échec scolaire est-il encore acceptable au XXIe siècle ?

Nous lançons une commission interne à la Ligue des Droits de l’Enfant dont les objectifs seront de promouvoir l’article 28 de la CIDE. Nous cherchons une dizaine de personnes pour nous aider à la lancer. Si vous partagez nos valeurs et que le projet vous intéresse, si vous avez quelques heures par mois à consacrer aux Droits de tous les enfants, rencontrons-nous et échangeons sur tout cela.

Il n’est pas essentiel d’habiter Bruxelles pour participer. Aujourd’hui, les réunions peuvent se faire en présentiel, à distance ou de manière hybride. Par contre, il est important de partager nos valeurs et ce qui nous anime. (Lire ici)

Merci de nous avoir lu.

L’équipe de la Ligue des Droits de l’Enfant

Pin It on Pinterest

Share This