Ligue des Droits de l’Enfant et la Ligue des Droits des Personnes handicapées travaillent conjointement à réunir les familles intéressées par la création de centres pouvant accueillir leurs enfants vivant avec un handicap de grande dépendance.

Au total, nous estimons entre 40 000 et 45 000, le nombre de personnes – et donc également de familles – touchées par la grande dépendance en Communauté française. Au delà des chiffres, nous constatons que les familles, trop souvent, doivent garder leur enfant par manque de places en institutions. Un constat mais aussi une réalité qui discriminent les personnes vivant avec un handicap de grande dépendance.

Nous pensons aussi à l’avenir. Nous travaillons à ce que les familles puissent bénéficier de l’accueil dans des écoles inclusives. Les jeunes doivent être scolarisés dans une école ouverte à tous.te.s. En luttant pour cette approche inclusive, nous luttons contre toute forme d’isolement pour les personnes vivant avec un handicap de grande dépendance.

Aujourd’hui Ligue des Droits de l’Enfant et la Ligue des Droits des Personnes handicapées ont la volonté de lancer un projet de société pour tou.te.s. Notre projet d’accueil démarre dès la petite enfance par la crèche et les écoles, jusqu’à des projets pédagogiques pour l’âge adulte qui tiennent compte du vieillissement des familles et des personnes concernées.

Ce projet, nous voulons le créer avec tous les citoyen.ne.s qui veulent s’impliquer :

  • Parce que c’est un droit de la personne handicapée.
  • Parce que le handicap touche chaque citoyen de près ou de loin, que ce soit dans son voisinage, au sein de sa famille, chez des proches, des collègues, …
  • Parce que de nombreuses familles sont en recherche de solutions qu’elles ne trouvent pas et désespèrent d’en trouver un jour.
  • Parce que personne n’est à l’abri du handicap de grande dépendance.
  • Parce que les Régions n’ont pas – ou ne se donnent pas – les moyens pour mettre en place l’accueil de toutes les personnes vivant avec un handicap de grande dépendance.
  • Parce que la solidarité humaine peut changer notre société. De nombreux citoyens veulent une société moins individuelle, plus solidaire et ne trouvent pas suffisamment de mouvements pluralistes pour s’y impliquer. En défendant les droits des plus fragiles, des abandonnés, des laissés pour compte, de ceux que l’on cache, chacun participe à la construction d’une société solidaire.

A qui s’adresse ce projet de société ?

Ce projet s’adresse à tous les citoyens.
A tou.te.s celles et ceux pour qui le « vivre ensemble » est une valeur fondamentale, nous proposons un véritable projet de société. Notre projet veut fédérer des citoyens « ordinaires » dans l’objectif de créer des projets d’accueil des personnes avec un handicap de grande dépendance.

Un projet de société est avant tout un projet politique.

Un projet de société est, par définition et avant tout, un projet politique. C’est proposer une autre société et donc une autre relation entre les citoyen.ne.s. Et donc un autre projet de vie : un projet dans lequel chacun.e peut se retrouver, qu’il/elle soit handicapé.e ou non, riche ou pauvre, ayant ou non une profession, résident ou réfugié politique, jeune ou moins jeune, fille ou garçon, de toute couleur politique respectueuse des Droits fondamentaux, ayant ou non une religion, etc. Et ce, à la condition unique de respecter et promouvoir les Droits fondamentaux de tou.te.s.

Le projet « Les Etoiles de la Voie lactée » a pour objectif d’accueillir les personnes vivant avec un handicap de grande dépendance tout au long de leur vie, dans un environnement réellement inclusif qui est un véritable projet sociétal novateur. Ses objectifs sont notamment :

Une société plus juste

Un projet où les plus fragiles ont leur place. Notre projet veut assurer un avenir pour chaque personne vivant avec un handicap de grande dépendance. Il met en avant des valeurs comme la démocratie, la justice économique, la sauvegarde de l’environnement et les droits humains.

Un projet qui vise une société plus équitable pour tou.te.s. Les personnes avec handicap ne peuvent plus être considérées comme non productives ou comme un poids  pour la société. Une éducation adaptée dès le plus jeune âge et un accompagnement adapté et individualisé tout au long de la vie doivent leur permettre de développer des compétences (elles en ont), d’atteindre la plus grande autonomie possible et de mener une vie digne de ce nom quel que soit le degré de leur handicap…..

Une société plus solidaire

Un projet véritablement inclusif, pleinement intégré dans la société civile, en relation avec les citoyen.ne.s et permettant à chacun.e de se rencontrer et de construire ensemble un monde plus juste.

Un projet de société citoyen qui :

  • soutient tout projet de défense des Droits fondamentaux de tou.te.s les citoyen.ne.s porteur.euse.s d’un handicap de grande dépendance,  ;
  • lutte contre toutes les discriminations touchant aux personnes ayant un handicap et, par conséquent toutes les discriminations touchant tou.te.s les citoyen.ne.s, notamment en matière de lutte pour l’égalité absolue entre les femmes et les hommes ;
  • refuse toutes formes de racisme, de xénophobie, d’homophobie, d’antisémitisme et d’intégrismes ;

Un projet exportable

La Voie lactée compte des milliards d’étoiles. Il n’y a pas de raison que notre projet se limite aux frontières de la Fédération Wallonie- Bruxelles. Nous répondrons à l’appel des familles qui souhaiteraient participer à la création d’une ou des Etoiles de la Voie Lactée© au-delà de nos frontières, afin de créer un réseau international de solidarité, composé de fermes-villages inclusives.

Pour aller plus loin : info@liguedroitsenfant.be

Pin It on Pinterest

Share This