L’histoire de la Ligue des Droits de l’Enfant se déroule en plusieurs phases :

 

1989 : le commencement

L’ONU adopte la Convention internationale relative aux droits de l’enfant.

1991 : la Belgique

La Belgique ratifie la Convention internationale. La section bruxelloise de la Ligue des Droits de l’Homme se donne pour mission d’informer les enfants bruxellois de l’existence de ces droits, au travers des écoles et des enseignants.

1992 : la prise de conscience

Les droits de l’enfant doivent être portés par une association dont c’est l’unique mission. Les initiateurs du projet quittent la LDH pour fonder une association de fait et continuer leur mission informative.

1993 : la naissance et l’enfance

La Ligue des Droits de l’Enfant voit le jour et prend la forme d’une Association Sans But Lucratif. Elle est composée exclusivement de bénévoles.

2001 : l’adolescence

Interpelée par des professionnels de la santé, la Ligue des Droits de l’Enfant crée la Plate-forme associative pour l’Intégration des enfants malades et handicapés à l’Ecole. 2004, premier colloque à Louvain-la-Neuve et création du Livre Blanc et du Manifeste pour favoriser l’accueil de ces enfants dans les écoles.

1er septembre 2003, lancement d’une seconde Plate-forme associative qui a pour mission de lutter contre l’échec scolaire. En 2004, sort le Mémorandum contre l’échec scolaire et, en 2005, les syndicats de l’enseignement se joignent à la plate-forme. En 2007, la Ligue des Droits de l’Enfant organise les Etats Généraux de l’Intégration scolaire.

2008 : l’âge adulte

La Ligue des Droits de l’Enfant bénéficie du premier soutien institutionnel, à savoir un poste de Permanent, dans le cadre de l’intégration scolaire. Depuis lors, les actions sont portées de manière plus professionnelle et les colloques, soirées-débat, tables-rondes se succèdent.

2014 : renforcement des combats

Création des premières commissions thématiques au sein de la Ligue des Droits de l’Enfant.

Pin It on Pinterest

Share This