Ces derniers jours, une presse en quête de sensationnalisme et d’abrutissement de la pensée a relayé l’info du siècle : une équipe pédagogique a décidé de respecter la diversité des familles et de ne plus faire de bricolages pour les fêtes des mères et des pères. La famille nucléaire, telle que l’ont inventée les religions, est en partie remplacée par de multiples autres formes. Leurs enfants ne se retrouvent plus toujours dans le discours de l’école, notamment à l’époque des fêtes des pères et des mères ; tout comme les familles qui ne trouvent plus toujours leur place à l’école (pour autant qu’elles l’aient jamais trouvée). Fruit d’une longue réflexion pédagogique, la décision respecte la pluralité des familles et la réalité des enfants. La Ligue des Droits de l’Enfant apporte son soutien à cet établissement qui, comme d’autres trop rares, pense au quotidien à l’accueil de la diversité des familles et des enfants qu’elle accueille. Voici notre réaction :

 

Pour avoir, comme d’autres écoles, fait le choix de ne plus faire de bricolage pour la fête des mères
(mais aussi celle des pères), c’est toute une école qui est salie par une armée de trolls incapable de
penser plus loin que le bout de leur nez, le tout relayé une « certaine » presse en manque de sensationnalisme.
On a même vu des ministres flamingants et une ex-ministre catho « bon teint » reconnaissant
ne rien savoir des raisons de la décision, embrayer pour ne rien dire d’intelligent et ainsi
renforcer la cacophonie (une vieille habitude politicienne).

Singelijn est une école qui respecte toutes les diversités. L’équipe pédagogique a mis en place une
pédagogie active afin de porter au mieux tous les enfants, quels qu’ils soient. L’école intègre des
enfants porteurs de déficiences ou de handicaps, alors qu’ils sont rejetés par de nombreuses écoles
qui, elles, ne portent pas la moindre réflexion sur le sens et le rôle de l’Ecole. Chaque famille y est
respectée. La décision de l’équipe pédagogique est donc la suite logique d’une longue réflexion. N’en
déplaise à quiconque, la décision prise va dans le sens de plus de respect pour les enfants qui vivent
dans des familles monoparentales, plurielles, séparées, recomposées, homoparentales, cohabitantes,
d’accueil, intergénérationnelles, adoptives, multiculturelles, nucléaires « classiques », etc. En cela,
l’école Singelijn fait oeuvre de pédagogie (mot haït des trolls) et montre le chemin de l’accueil de
tou.te.s. Il serait, sans nul doute, bon que d’autres écoles ouvrent le chantier de l’intégration de la
diversité des enfants et des familles.

Toute notre pensée pour l’équipe pédagogique de Singelijn et pour Dominique, son directeur qui portent
un projet pédagogique remarquable et qui, injustement, subissent un lynchage trollesque, bête
et idiot.

Pin It on Pinterest

Share This