Mercredi 30 novembre 2016: Colloque

Quels rôles pour les CPMS dans la marche vers l’école inclusive

… état des lieux et perspectives…

 

Depuis le 6 juillet 1970, le rôle des centres PMS est reconnu, d’une part, pour évaluer les enfants et adolescents et éventuellement délivrer le rapport d’inscription dans l’enseignement spécialisé et, d’autre part, pour assurer la guidance des élèves de cet enseignant. Depuis, le contexte a évolué sur plusieurs plans. D’une part, les pratiques diagnostiques ont été adaptées pour mieux prendre en compte les travaux récents sur les outils d’évaluation, notamment pour mieux prendre en compte les « besoins éducatifs spécifiques » de ces élèves, ainsi que la perspective d’avantage axée sur les « forces » des élèves et leur style d’apprentissage, et également la prise en compte des divers environnements (familial, scolaire, extra-scolaire) ; ce dernier point se traduit notamment par la prise en compte des aménagements raisonnables. De plus, le décret sur l’enseignement spécialisé a été modifié, notamment afin d’encourager l’intégration scolaire des élèves relevant de tous les types d’enseignement, s’inscrivant par ailleurs dans la perspective de l’inclusion et d’une école pour tous, suite à la ratification en 2009 de la Convention relative aux droits des personnes handicapées, et notamment de l’article 24. Ensuite, la pédagogie mise en œuvre dans les écoles a aussi évolué, reconnaissant en particulier certaines pédagogies adaptées aux besoins d’élèves ayant un polyhandicap, de l’autisme, une aphasie/dysphasie, et avec handicaps physiques lourds. Enfin, les parents sont de plus en plus présents à l’école, via notamment leur rôle au sein des conseils de participation et leur collaboration à la mise au point des PIA de leur enfant.

Ce colloque a pour objectif de se poser des questions, notamment sur le repérage des élèves à besoins spécifiques, les pratiques diagnostiques utilisées pour identifier les besoins spécifiques et les possibilités psychopédagogiques des « futurs » élèves à BS, le rôle du CPMS dans la facilitation de l’inclusion dans le cadre de l’attestation d’inscription dans l’enseignement spécialisé, sur l’information des parents sur les enjeux de l’orientation de/vers l’enseignement spécialisé, les types d’enseignement et les pédagogies utilisées dans les écoles et comment informer l’élève, sur le rôle des PMS dans la guidance des élèves et particulièrement lors des transitions, sur les collaborations avec l’élève pour l’impliquer davantage dans le processus de son orientation et la question du soutien des écoles dans leur processus d’une école inclusive.

Matin – Etat lieux

09.00 Introduction du colloque

Jean-Pierre Coenen, Président de la Ligue des Droits de l’enfant

09.20 L’article 24 de la Convention ONU relative aux Droits des Personnes Handicapées : Art 24 

Véronique Ghesquière, Unia

09.40 L’ expérience de parents 

Mesdames Maud Stiernet, Françoise Marquet et Natalia Pardon

10.45 Le point de vue des professionnels

Etienne Jockir, Directeur du CPMS Libre de St Gilles,membre du conseil supérieur des CPMS : Le rôle actuel et le rôle  à venir du CPMS dans l’orientationdes élèves à besoins spécifiques et dans leur guidancedans des situations d’intégration

Dominique Trauscht et Séverine Louwette, CPMS 2 Ville de Liège : Comment réfléchir et développer la mise en placeet le suivi des dispositifs d’intégration ?

Dominique Paquot, Directeur de l’école Singelijn, Bruxelles : Comment envisager l’évaluation des élèves : réflexion à propos des aménagements raisonnables et rôle des CPMS dans cette démarche

Gil-Olivier Dumont, Directeur de l’école secondaire Intégrée et de la section secondaire de l’école spécialisée de T4 de l’Irahm : Approche inclusive ou intégration scolaire : de quoi parlons-nous ?

11.35 Communauté française

Claire Kagan, représentante de la Ministre de l’enseignement  (sous réserve): La collaboration entre les CPMS et l’école inclusive : comment la conçoit-on dans le cadre de la Fédération Wallonie-Bruxelles ?»

12.00 Débat

12.40 Synthèse de la matinée

Jean-Jacques Detraux, professeur émérite Université Libre de Bruxelles et Université de Liège

13.00 14.00 temps de midi

Après-midi  – Perspectives

Jean-Jacques Detraux, Vers une école inclusive : quelles questions se poser quant à l’évaluation des élèves et leur orientation ?

Aurélie Huyse, neuropsychologue, Chargée de cours, directrice du Cefes—ULB :L’évaluation dynamique de l’élève au service d’un projet d’intégration en milieu scolaire ordinaire

Martine Vranken, Conseillère, centre UNI, Le Décret M en Flandres : quelles évolutions et quelles perspectives pour l’orientation et l’intégration des élèves à besoins spécifiques ?

Débat

16.00 Conclusions de la journée

Adresse du jour :

Haute Ecole Albert Jacquard

Avenue de Smet de Nayer, 20

5000 Namur

Nombre de places limitées ! ! !

Inscriptions auprès du Cefes : par mail secretariat@cefes.be ou par téléphone 02/650 32 81

Prix : 15 €  (10 € pour les étudiants et les familles) à verser sur le compte BE76 9795 8553 0195 de la Ligue des Droits de l’Enfant avec mention « colloque 30.11.16 + Nom et prénom »

Possibilité d’acheter des sandwichs variés sur place (Filet américain, Jambon, fromage, poulet mayo, thon) au prix de 2.50 € et des boissons : Café : 0,50 €, Jus d’orange et eau à 0.80 €, auprès de la Haute Ecole.

Pin It on Pinterest

Share This